Remise du Prix de la Citoyenneté

C’est dans le cadre prestigieux de la Bibilotheca Wittockiana qu’a eu lieu mardi la remise du onzième Prix Rotary de la Citoyenneté en présence du bourgmestre de Woluwe-St-Pierre Benoît Cerexhe.

Voici le discours prononcé ce 14 mai.

Mesdames,

Messieurs,

Nous sommes aujourd’hui réunis pour une remise de prix particulièrement importante. Le Prix Rotary de la Citoyenneté met en lumière une série d’initiatives pour le moins nécessaires au bon fonctionnement d’une société encore trop souvent à la merci des cours de la Bourse : l’aide aux personnes en difficulté, physique ou sociale. Quand notre monde vacille sur ses bases, il est bon de pouvoir se reposer sur ce qui compte vraiment et qui, comme le montrent les différents projets soumis au jury du Rotary Club, existe encore : la solidarité interpersonnelle.

Ce 17 mai, La Libre Belgique revient sur cet évènement

Grâce au Prix Rotary de la Citoyenneté Responsable, une initiative de qualité se voit récompensée et, très concrètement, se voit attribuer une aide financière plus que bienvenue, dans des secteurs encore trop souvent laissés de côté par les pouvoirs publics. 14.000 €, c’est une somme importante. Une somme qui, grâce au Rotary, revient directement à ceux qui en ont le plus besoin et en feront bon usage. Lors de la précédente édition, en 2011, l’asbl « Les chemins de traverse » avait été récompensée pour ses efforts menés pour faciliter la réinsertion d’anciens détenus, en collaboration avec des personnes handicapées. L’asbl voulait renforcer encore ce partage d’expérience original par la mise sur pied d’un habitat solidaire. Si le projet a pu avancer, c’est en grande partie grâce à ce prix qui, au-delà de la somme, a également apporté à l’asbl l’élan nécessaire pour se lancer et la confiance d’autres investisseurs. Se reconstruire socialement, trouver sa place dans une société qui avance à la vitesse de l’éclair est fondamental et il est important de soutenir ces hommes et femmes qui se consacrent à venir en aide à ceux qui en ont besoin.

 

Nombreux sont les citoyens qui ont encore, au top de leurs priorités, cette volonté de prendre leurs responsabilités au sein de la société. Il y a des milliers de façons de faire preuve d’action civique. Il convient que chacun trouve celle qui lui parle, celle qui lui donne envie de s’investir dans l’un ou l’autre projet. Cet engagement citoyen est capital face aux nouveaux besoins sociaux insatisfaits, aux injustices, à la crise de l’emploi, à l’accroissement des inégalités, sans oublier les grands défis planétaires qui nous concernent tous.  La société ne peut s’appuyer uniquement sur les pouvoirs publics. Il est important d’en appeler au civisme, au sens de la responsabilité et de la solidarité de chacun d’entre nous, en tant que citoyens.

 

Si nous souhaitons une ville où il fait bon vivre, cela passe par l’existence de cette solidarité, qu’il faut rendre possible et attractive. C’est dans ce cadre que s’inscrit le Prix de la Citoyenneté que nous remettons ce soir.

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes pour formatter vos réactions:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>