Plan Régional de Politique de Stationnement : voici l’avis de la commune de Woluwe-Saint-Pierre

530-1011_67

PRPSLa majorité approuve la volonté d’harmoniser et de simplifier les règles en matière de stationnement sur le territoire des 19  communes. La commune de Woluwe-Saint-Pierre a transmis, à la Région, plusieurs remarques dont les principales vous sont présentées ci-dessous.

Lors du Conseil communal du 23 avril dernier, l’avis de la commune concernant le Projet de Plan Régional de Politique de Stationnement arrêté par la Région de Bruxelles-Capitale, a été approuvé. Suite aux discussions ayant eu lieu en commission, la majorité demande d’y intégrer les spécificités propres à Woluwe-Saint-Pierre. Le Plan n’aura quasiment pas d’impact pour les citoyens habitants dans les zones non-règlementées. En ce qui concerne ceux qui habitent dans une zone bleue, rouge ou verte, le nouveau plan communal tiendra compte de leur situation, de manière à conserver les règles actuellement applicables.

 

1. La commune de Woluwe-Saint-Pierre précise, dans l’avis rendu, sa volonté de voir la carte de dérogation de riverain accordée à tous les habitants, de même qu’une extension de la validité de cette carte à l’ensemble des zones bleues de la Région. Objectif : favoriser les Bruxellois par rapport aux navetteurs.

2. Le tarif de délivrance de la carte de dérogation de riverain doit être revu à la baisse. En ce qui concerne la première carte, qui concerne 90% des cartes émises, le prix diminuera de moitié (de 10 à 5 €). Pour la 2e carte, il y aura une augmentation de 20 à 50€. Nous demandons une révision des prix, en tout cas pour la 3e carte, à 200€.

3. La délivrance de la carte pour prestataires de soins urgents doit être étendue à l’ensemble des professions médicales, paramédicales, titulaires d’un numéro INAMI, vétérinaires et services aux personnes (CPAS, livraison des repas, etc). De plus, la majorité estime nécessaire de ne pas limiter l’accès à cette carte aux prestataires de soins urgents mais de l’ouvrir à tous type de soins. Objectif : favoriser l’organisation de soins à domicile pour permettre aux citoyens de rester le plus longtemps possible chez eux.

4. Repenser le système pour les voitures partagées : la majorité estime que la carte pour ces voitures n’a pas réellement de sens, le marquage de ces véhicules étant suffisamment clair.

5. Repenser le système pour les indépendants (dépanneurs, plombiers, chauffagistes, etc) afin de faciliter leur accès à une carte temporaire de riverain.

6. L’extension du temps de gratuité dans les zones commerçantes : la majorité estime que le ¼ d’heure gratuit actuellement accordé dans les zones rouges et oranges n’est pas suffisant. Dans l’avis rendu, la commune de Woluwe-Saint-Pierre plaide pour une extension de ce temps de gratuité à ½ heure, ce qui aurait également pour résultat de favoriser le commerce local. De plus, la majorité estime également nécessaire d’étendre cette zone de gratuité aux zones administratives telles que la maison communale en vue de faciliter les démarches administratives des citoyens.

7. La carte pour les établissements d’enseignement et les crèches publiques doit être élargie aux crèches privées et son prix doit être réduit sensiblement.

8. Prévoir une carte de dérogation spécifique pour les détenteurs d’une seconde résidence.

9. Assurer un marquage clair via bagues de couleurs apposées sur les supports d’éclairage public, les plaques de rues, etc pour informer le conducteur du type de zone dans laquelle il se gare.

10. Revoir le découpage en secteurs résidentiels pour qu’il corresponde à la réalité urbanistique actuelle.

11. L’extension du principe de validité géographique aux communes limitrophes (Kraainem et Wezembeek-Oppem)

12. Repenser le système des cartes « interventions », jugées peu pratiques. Envisager une dérogation permanente pour certains véhicules.

13. La condition d’octroi de la carte pour les chantiers temporaires doit être adaptée et coordonnée avec les règlements communaux.

14. La commune précise qu’elle n’acceptera aucune suppression de places de parkings en voirie publique sans créer de compensation hors-voirie. Dans son avis, la majorité en appelle à la création de parkings de dissuasion en périphérie et à Bruxelles et au développement de ceux déjà existants.

 

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes pour formatter vos réactions:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>