Survol des avions : une solution sera appliquée dans les tout prochains jours

EDITO DU BOURGMESTRE PUBLIE DANS LE WOLUMAG DU MOIS DE SEPTEMBRE 2013

WOLUMAG SEPTEMBREA Woluwe-Saint-Pierre, nous sommes de nombreux habitants à subir, depuis longtemps, les nuisances aériennes sonores liées à l’aéroport de Bruxelles-National. Cet été, ces nuisances ont particulièrement  provoqué, pour nous tous, des désagréments importants. J’ai pris connaissance de toutes les réclamations des Wolusanpétrusiens qui, à raison, réclamaient de pouvoir profiter pleinement du retour des beaux jours et des longues soirées estivales.

Pour une bonne compréhension de la situation, il convient de préciser que la piste 02, supposément subsidiaire, a dû être utilisée de façon intensive pour les atterrissages entre février et juillet 2013, et ce, notamment, en raison de conditions météorologiques exceptionnelles et d’un vent fréquent. En conséquence de cela, le Conseil communal, majorité comme opposition, a voté, dès le 5 juin, une motion commune demandant au gouvernement fédéral, la mise en œuvre sans délai des accords aéroportuaires de 2008 et 2010, ce qui soulagerait le survol de notre commune. Ce n’est pas nouveau : je suis très attentif à la problématique des nuisances sonores de l’aéroport de Bruxelles-National, qui affectent directement des quartiers de notre commune.

EDITO SEPTEMBREMelchior Wathelet, secrétaire d’Etat à la Mobilité, a, comme il en a l’habitude, travaillé avec ordre et méthode, en concertation étroite avec son administration et les partenaires du gouvernement, pour aboutir à une solution stable et durable. Il y est parvenu et je m’en réjouis ! Le 19 juillet dernier, le Directeur Général du transport aérien, sur instruction de Melchior Wathelet, notifiait une instruction à Belgocontrol, qui permettra désormais d’éviter les mauvaises interprétations et confusions vécues sur le terrain. Le caractère subsidiaire de la piste 02 sera rétabli dès le 19 septembre !

Aucune concession en termes de sécurité n’a été faite mais, grâce aux trois précisions ci-dessous, le débat sur les normes de vent, relancé abusivement par certains membres du gouvernement, est enfin clos :

  • La piste 02 a une norme de vent arrière de 0 nœud, ce qui empêche tout abus ;
  • La norme de vent sur les pistes 25 est de 7 nœuds, conformément aux accords de 2008 et 2010 ;
  • La notion de ‘rafale’ est enfin définie.
  •  

Précisons que ces instructions confirment le contenu des accords aéroportuaires de 2008 et 2010 qui, de mon point de vue, auraient déjà pu être appliqués depuis bien longtemps. Les nuisances vécues, de jour comme de nuit, depuis des semaines par les riverains, étaient devenues tout bonnement insupportables. La piste 02 redevient ce qu’elle aurait toujours dû être : une piste alternative et secondaire. Cette décision donne enfin la certitude d’une plus grande quiétude dès la rentrée.

D’ici la fin de l’année, la dernière partie de l’accord relative aux routes, à l’autorité de contrôle et au renforcement du Service de Médiation entrera, lui aussi, en vigueur. Les décollages de la piste 25 R qui virent à gauche seront mieux répartis, afin de diminuer la concentration de cet important couloir aérien au-dessus de notre commune; et les avions gros porteurs ne pourront, quant à eux, plus utiliser ce virage vers la gauche et devront passer sur la Route du Canal.

 

Soucieux de la santé des habitants de Woluwe-Saint-Pierre, je continuerai, je m’y engage, à suivre ce dossier avec une attention toute particulière pour, notamment, assurer la mise en place d’un certain nombre de principes, auxquels on ne peut, à mes yeux, déroger, tels que la prolongation de la nuit jusqu’à 7h du matin.

Benoît Cerexhe, Bourgmestre

23 commentaires

  1. Caro, le

    Bonjour,

    Merci pour ces précisions et en espérant que ces accords seront réellement respectés. Un petite question néanmoins. La norme de 7 noeuds sur les pistes 25..cela signifie qu’avec 7 noeuds de vent nord/nord est, les avions continuent d’atterrir sur la 25 et non sur la 02? Ils utilisent donc la 02 quand on est à 8 noeuds?
    Merci pour votre aide
    bien cordialement.

    • Benoit Cerexhe, le

      Chère Madame,
      La piste 25 est préférentielle, ce qui revient à dire qu’il faut l’utiliser tant que les conditions météorologiques le permettent. Dès que la valeur de composante de vent arrière atteint effectivement la norme de 7 nœuds, un changement de piste vers une piste mieux orientée dans le sens des vents dominants est réalisable. Les atterrissages sur la 01 peuvent se faire à partir du moment où les normes sont effectivement dépassées sur les pistes 25 qui restent les pistes de référence.
      Cordialement,
      Benoît Cerexhe

  2. Delphine, le

    Bonjour bravo pout tous ces efforts.Quid de la piste 25?Tous décolleront donc par celle ci?Pour le moment c est un avion toutes les 5 minutes le matin des 6h du matin au dessus de Woluwe….mais dans un autre axe ?Merci de me répondre

  3. Garriau, le

    Bjr, j’habite la commune depuis plus de 30 ans, je n’ai jamais connu un tel désagrément par les avions, d’abord ils attérissaient par devant mon habitation et mnt j’ai le plaisir qu’ils décollent par dessus mon habitation c’est infernal qd cela va t-il cesser?

    • Benoit Cerexhe, le

      Chère Madame Garriau,

      Tout comme vous, je subis les nuisances dues au survol de notre territoire par les avions de l’aéroport de Bruxelles-National, et je lis toujours avec autant d’attention les commentaires et remarques que les citoyens me transmettent, lesquels sont souvent le témoignage de leur désarroi.

      Actuellement, les avions atterrissent sur la piste 01 et décollent depuis la piste 25R. Les premiers décollages matinaux sont des avions qui partent depuis la piste 25R. Ces décollages devraient suivre pour le début 2014 une nouvelle procédure en éliminant tous les avions de plus de 136 tonnes de cette route, afin d’éviter la concentration actuelle sur la commune de Woluwe-Saint-Pierre.

      Soyez assurée, Madame Garriau, de ma détermination sans faille à suivre à vos côtés ce dossier de près et à continuer à me battre pour que nous puissions bénéficier dans notre commune de la quiétude et de la qualité de vie auxquelles chaque citoyen a droit.
      Cordialement,
      Benoît Cerexhe

  4. Jean Pierre, le

    Bonjour entièrement d accord avec les commentaires antérieurs.C est bien PIRE qu avant ….Un avion qui décolle toutes les 5 minutes….Quand peut on espérer une amélioration?Ca fait 25 ans que j habite Woluwe et c est tout sauf mieux….Ma collegue qui habite Laeken me signale la meme chose….Merci de nous préciser la suite ?Cela va il reste ainsi?Merci de nous répondre

  5. geoffroy morre, le

    Cher Monsieur le Bourgmestre,

    Je lis que vous partagez les mêmes affres. Je comprends dès lors que vous fassiez des efforts pour résoudre ces désagréements.

    L’article dans le Woluwemag avait suscité chez moi un grand espoir. La réalité actuelle est d’autant plus difficile à accepter. Les avions font juste une boucle au-dessus de notre tête dès 6h du matin.

    Un être humain a besoin de sommeil. J’aimerais vous demander de convaincre qui de droit de donner l’autorisation de survol à partir de 7h00 du matin jusque 20h00. Au-delà de ces horaires, la loi considère qu’un niveau sonore trop élevé est un trouble de voisinage.

    J’aimerais également connaitre votre avis concernant la proposition d’introduire une class action à l’encontre du gérant de l’aéroport de Zaventem.

    En effet, soit nous obtenons une compensation financière pour aller vivre ailleurs, soit nous obtenons gain de cause qu’un des besoins essentiel de l’être humain, c’est de pouvoir dormir en toute quiétude.

    J’entends bien que vous essayez de trouver un compromis dans ce dossier, or selon moi il s’agit d’un choix, soit donner priorité à un besoin fondamental soit donner priorité à des besoins secondaires. L’économie tournerait à une vitesse en accord avec la nature.

    Pour faire avancer ce dossier, j »envoie une copie de ce mail à l’IBGE qui nous invite à déposer une plainte officielle.

    Bien à vous,

    Geoffroy Morre

  6. Jérôme, le

    Bonjour,

    J’ai fait isoler tout mon grenier, changé pour du double vitrage (non phonique hélas j’ignorais) mais toujours aussi invivable d’avoir des atterrissages au-dessus de ma tête!
    Qui peut dormir avec un tel vacarme toutes les deux minutes. Si déjà on interdissait les atterrisages de nuit, on pourrait au moins avoir un moment de répit à 23h..Quels sont les projets d’avenir en la matière? Est-ce qu’un jour cet aéroport sera déplacé?
    Parfois le désespoir se fait sentir….
    Bien cordialement

  7. Caro, le

    Cher Monsieur,

    Bonjour,

    Vendredi 15h30. Vent de 6 noeuds et pourtant les avions atterrisent sur la piste 02. La norme de vent arrière sur les piste 25 est de 7 noeuds comme vous l’avez souligné, or cette limite n’a pas été atteinte. Il s’agit d’une utlisation abusive de la piste 2.
    Est-ce reparti pour un non-respect des normes?
    Cordialement

  8. Sohet, le

    Bonsoir,

    Suite à plusieurs plaintes, je puis vous dire que si la piste 01 est utilisée actuellement, c’est sur plainte des pilotes du vent en altitude. J’avais déjà signalé ce souci à divers personnes politiques par mail, mais personne n’a semblé bon d’en tenir compte. Il ne faut pourtant pas être un grand savant pour savoir qu’il y a toujours plus de vent à 1000 pieds qu’au sol. Il y en aura toujours. La situation ne s’améliorera pas, pire, elle risque d’empirer :-(

    Cordialement,
    Charles

  9. Benoit Cerexhe, le

    Bonjour à tous,
    Vos demandes suite à l’utilisation de la piste (devenue 01) intensive ces derniers jours et le respect des nouvelles normes de vent en application depuis le 19/09/2013 sont nombreuses. Voici quelques éléments techniques qui, je l’espère, permettront à tous de mieux comprendre la situation actuelle.

    Avant toute chose, la sélection des pistes, notamment dans sa partie météorologique, est complexe, et ne se réduit pas à une information météorologique de type METAR (observations météorologiques niveau sol, mise à jour toutes les 30 minutes).
    Beaucoup de riverains se basent sur ces données météorologiques officieuses de type METAR qui sont diffusées par des canaux non officiels qui ne correspondent pas aux relevés météorologiques précis de BELGOCONTROL, dont l’ACMET (prévisions météorologiques niveau sol, mises à jour toutes les 3 heures) qui est une des composantes du principe de sélection des pistes.
    La mise à disposition du Service de Médiation des données BARWIS (observationsmétéorologiques officielles en temps réel), qui dépend encore de la signature d’une convention, permettra d’informer de façon transparente, officielle et correcte les riverains et remplacera les observations météo en temps réel pour lesquels les riverains utilisent actuellement des METAR.

    Nous sommes (une nouvelle fois) dans un cas de figure exceptionnel d’une longue période de vent de nord-est avec un vent fort et des rafales importantes qui ne permettent pas de réellement vérifier si il y a respect total (et donc amélioration) comparativement avec l’application des anciennes normes de vent.

    Il faudra attendre un peu pour y voir plus clair, des périodes de vent de nord-est avec un vent moins fort.
    C’est dans ce cas de figure qu’on pourra réellement voir l’impact des nouvelles normes de vent et qu’on pourra voir s’il y a bien respect de ces nouvelles normes. Et nous y comptons bien!

    La situation actuelle est essentiellement liée au conditions météorologiques exceptionnelles.

    Cordialement.

    Benoît Cerexhe

  10. Catherine, le

    Bjr Mr le Bourgemestre,

    Ds votre article du mois d’octobre vs préciser vouloir un cadre d’exception ds la commune de Woluwé, vs ne pouviez vraiment pas mieux dire! si j’avais voulu des avions qui passent sans cesse au dessus de ma maison, sans compter la pollution par le bruit et les carburants, j’aurais été vivre a Zaventem ou j’aurais payé ma maison bcp moins cher et je savais où j’allais. Mnt je paye pour avoir un certain confort qui n’existe pas du tout et qui est des plus stressant. J’ai un article devant moi du woluwe + ou il y est inscrit que de 47000 survols, ns allons passer à 11000 par an,par route, sur les 4 routes de décollage virage à gauche, ce qui donne si je calcul bien 31 avions par jour entre 6h/23h ce qui devrait ns donner plus ou moins 2 avions par heures, par jours,par routes pour début de l’année 2014, ce qui est tout de même bcp plus supportable que mnt. Est-ce exact? ou bien encore de belles paroles en vue des élections? Si ce n’est pas le cas, allons ns recevoir un dédomagement ou bien allons ns tous devoir passer aux anti-depresseurs, ou tout simplement déménager de ce cadre d’exception? Bien à vs. Très belle journée

    • Benoit Cerexhe, le

      Chère Madame Garriau,

      Tout comme vous, je subis les nuisances dues au survol de notre territoire par les avions de l’aéroport de Bruxelles-National, et je lis toujours avec autant d’attention les commentaires et remarques que les citoyens me transmettent, lesquels sont souvent le témoignage de leur désarroi.
      La problématique du survol des avions au-dessus de notre territoire régional et communal n’est pas neuve et je me bats depuis de nombreuses années, en tant que Ministre régional jusqu’il y a peu et en tant que chef de groupe au Parlement bruxellois et mandataire local maintenant, pour la défense et la quiétude des riverains. Je soutiens le principe de sécurité et prône le survol des territoires les moins densément peuplés.

      Je vous le rappelle, cette matière relève des compétences fédérales mais je travaille avec détermination à conscientiser mes collègues fédéraux à la nécessité d’accorder à ce dossier toute l’attention nécessaire en vue de rendre aux riverains le droit au calme.
      Des avancées positives ont été engrangées grâce au travail du Secrétaire d’Etat à la mobilité et je m’en réjouis et je reste vigilant et présent dans la défense des habitants qui souffrent de ces nuisances aériennes.

      Cordialement,
      Benoît Cerexhe

  11. Thomas, le

    Bonjour Monsieur le bourgmestre,

    J’habite le quartier du Chant d’Oiseau et je m’étonne de vos propos réjouis quand à la mise en oeuvre des accords de 2008-10.
    Celui-ci ne fait que déplacer des nuisances sur l’autre côté de votre commune et la situation que nous vivons aujourd’hui ne nous soulage en rien…elle est même insupportable
    Pourriez-vous me donner la position du CdH en vue des prochaines élections régionales pour palier à cette situation? Merci d’avance

  12. de Kerckhove, le

    Les avions ne survolaient pas notre quartier de Woluwé-Saint-Pierre, et maintenant il le font! Tous les jours, même au-delà de 23h et avant 6h!
    Si vous vous préoccupez des habitants de votre commune, ce plan devrait être supprimé d’urgence et d’autres routes devraient être proposées (qui ne survolent pas tout Bruxelles).
    Ce n’est pas uniquement le droit au calme, mais il s’agit d’une question de sécurité et de pollution…

  13. Kevin Birdseye, le

    « Melchior Wathelet, secrétaire d’Etat à la Mobilité, a, comme il en a l’habitude, travaillé avec ordre et méthode, en concertation étroite avec son administration et les partenaires du gouvernement, pour aboutir à une solution stable et durable »

    Mort. De. Rire.

    Kevin, W-B, indigné

  14. PaCo, le

    Bravo! Il est excellent, votre plan Wathelet ! Qu’est-ce qui se passe? Les habitants du Chant d’Oiseaux ne sont pas vos électeurs ? Et les dizaines de milliers de BXllois partout ailleurs ne vous intéressent pas ? Plan Wathelet = SCANDALE

  15. Heirwegh Fabienne, le

    Bonjour,
    J’habite au Chant d’Oiseau à Auderghem. A 150 mètres de Woluwé. Nous avons visité des tas de maisons avant d’acheter celle-çi. Il y a 12 ans, nous avons compris que choisir une maison avec des avions au-dessus du jardin, ce n’était pas vivable. Nous avons chois une maison plus petite, un jardin plus petit, sans garage, et beaucoup plus chère. Nous avons remplacé les fenêtres, et tout refait. La maison était chère et en mauvais état. Mais cela valait la peine puisque le Chant d’Oiseau est magnifique. Après 12 ans, la maison est presque finie. Enfin ! Mais, mais… notre refus d’il y a 12 ans est arrivé chez nous !!! Même pire ! Le bruit des avions se fait tout le temps, toutes les 2 minutes quelquefois. Dès 6 h et je rigole sur ce qui est dit avec les 23 h ! Hier, il faut croire qu’il y a eu une fête d’anniversaire pour les 3 mois du changement de survol. Pour le dimanche (soi-disant calme, hum) 04 mai 2014, c’était in-su-ppor-ta-ble. Pire qu’en semaine ! Le pire est que même en regardant la télé le soir, les avions m’empêchent de me concentrer. Il faut donc se concentrer le soir alors qu’on a envie de ne rien faire ? Mais oui. Et comme les fenêtres neuves ne sont pas spéciales pour ne pas entendre les avions, quoi penser ? Et pour dormir c’est pareil. Quand il faudra ouvrir les fenêtres, comment dormir ? Et les enfants ? Pas question d’imaginer que je pourrais déménager puisque le prix de la maison va diminuer. Impossible de trouver une nouvelle maison sans avion. Sortir de Bruxelles et polluer en venant travailler à Bruxelles en voiture ? Pourquoi toutes les décisions ont été prises sans nous mettre au courant ? Pourquoi le changement des fenêtres n’ont pas été prévenues pour les problèmes ? Pourquoi j’ai l’impression que la démocratie est un mot devenu bizarre ? Pourquoi cette décision n’a pas été « calculée » en bonne forme ?
    Merci de m’avoir lu.
    Bien à voius.
    Fabienne Heirwegh

  16. Matthieu, le

    Bonjour Monsieur Cerexhe. Actuellement, des nombreuses règles qui auraient du être appliquées ne le sont pas. Impossibles à respecter en réalité (différent d’un plan théorique). Beaucoup de mesures proposées ne sont d’ailleurs sans doute pas réalistes (vu la réalité actuelle, et vu les intentions d’autres partis). Il faut dire la vérité. En attendant, d’ici les élections, est-ce que la solution la plus sage ne serait pas de mettre ce nouveau plan en pause, en attendant d’avoir un plan qui tienne vraiment la route ? Même si vous défendez Mr Wathelet (ce qui est tout à votre honneur), il y a des points qui sont indéfendables. Les Bruxellois le découvrent jour après jour. Et même si plusieurs partis sont concernés, le CDH a une responsabilité majeure et le pouvoir de changer les choses sans attendre. Merci.

    • Benoit Cerexhe, le

      Matthieu,
      Le CDH s’était engagé à tout faire pour réduire les nuisances des Bruxellois nouvellement survolés. Le CDH avait défendu l’allongement de la nuit de 22h à 7h du matin sans survol, le transfert d’une partie des nuisances de la route nouvellement utilisée vers d’autres routes existantes et le renforcement de l’inspection pour assurer le respect des procédures et des routes.

      Ces éléments avaient été déposés par Joëlle Milquet, Ministre de l’Intérieur et le Secrétaire d’Etat à la Mobilité, lors du dernier Conseil des ministres, mais n’avaient pu faire l’objet d’un accord. Depuis lors, avec Melchior Wathelet, des solutions à court terme ont été recherchées pour arriver à ces objectifs. En outre, des rencontres avec des compagnies aériennes ont permis d’aboutir à une partie de l’allègement des nuisances.
      Aussi, sur la base de ce travail collectif, le CDH se réjouit des premières décisions prises ce mardi par le Secrétaire d’Etat à la Mobilité pour alléger dans un premier temps les nuisances nouvelles.
      En effet, à très court terme :
      1. Il n’y aura plus aucun survol sur l’ancienne et la nouvelle route virage gauche à 1700 pieds entre 22h et 7h (au lieu de entre 23h et 6h).
      2. La journée (entre 7 et 22h) : au lieu d’utiliser exclusivement la nouvelle route, on donnera désormais la préférence à la 19-25D (route dite IKEA) pour autant que la capacité le permette (on ne passera en décollages 25 Droite que pour le sud, lorsque c’est nécessaire pour absorber le trafic).
      3. Certaines compagnies aériennes privilégieront désormais, à notre demande, l’utilisation de la route du Ring (balise de Chièvres) plutôt que celle de l’E411 (balises Sopok, Pites, Roussy) et traverseront la France plutôt que le Luxembourg et la Suisse pour aller vers certaines destinations du sud (Nice, Marseille, Lyon, Corse, Tunisie, etc.).
      4. Un tout nouveau contrôle a priori (autorisation préalable obligatoire du directeur général du transport aérien ou de son délégué pour toute dérogation à toute réglementation) et a posteriori (enquête de l’inspection aéronautique et procédure pénale éventuelle pour toutes les infractions constatées sur la base d’un reporting journalier mis en place en collaboration avec Belgocontrol et le service de médiation).

      Concrètement, cela signifie une réduction de moitié du trafic sur la nouvelle route en journée et une réduction à zéro entre 22h et 7h du matin.Par ailleurs, comme nous l’avions décidé, dès ce lundi 12 mai 2014, le groupe de travail constitué sous la présidence du président du SPF Mobilité se réunira à nouveau pour analyser les différentes pistes à négocier pour le prochain gouvernement et qui doivent tourner autour des axes suivants:

      1. Un investissement dans les infrastructures de l’aéroport de Bruxelles-National, avec un allongement de la piste 25 Gauche et un taxiway permettant d’utiliser davantage cette même piste 25 Gauche, ce qui permettrait de virer plus tôt vers le sud sans survoler Bruxelles et en privilégiant des zones non peuplées.
      2. La mise en place d’une véritable politique aéroportuaire fédérale, avec notamment une délocalisation du low cost et du cargo en passant par des investissements.
      3. Une réflexion sur d’éventuelles nouvelles routes visant à diminuer le survol de Bruxelles.

      Nous redisons que nous ferons une question de gouvernement de l’amélioration structurelle importante en matière de survol de Bruxelles.

      Par ailleurs, nous sommes en train de discuter de mesures complémentaires à court terme visant à déplacer les vols cargo au-dessus du Canal vers le Ring. En outre, nous poursuivons la recherche de solutions complémentaires à très court terme.

      Bien à vous,
      Benoît Cerexhe

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes pour formatter vos réactions:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>