Survol de Bruxelles: Les mesures annoncées ce 6 mai 2014 par Melchior Wathelet sont volontaristes et équilibrées

Les mesures annoncées ce 6 mai 2014 par Melchior Wathelet pour réduire les nuisances générées par la mise en œuvre de l’accord de 2008/2010 adopté par tous les partis francophones (excepté Ecolo) est un premier pas dans la bonne direction. 

Des mesures qu’il pouvait prendre pour soulager immédiatement les quartiers survolés sans revenir à la situation antérieure et tout rejeter, comme le proposaient ce matin Evelyne Huytebroeck et Vincent De Wolf, sur les communes de Woluwe-Saint-Pierre, Woluwe-Saint-Lambert, Evere et Schaerbeek.

C’est un premier pas, volontariste et équilibré, mais qui doit en annoncer d’autres pour les futures négociations gouvernementales : la suppression des vols de nuit, la création d’un institut de contrôle indépendant, la transparence en matière d’information en temps réel des riverains, le déménagement des activités low cost et cargo vers les aéroports régionaux, l’application stricte de la législation sur les normes de bruit, et l’entame d’une réflexion sur l’aménagement d’un nouvel aéroport international à 30-40 km de Bruxelles.

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes pour formatter vos réactions:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>