La commune de Woluwe-Saint-Pierre défend la Comédie Claude Volter

COMEDIE CLAUDE VOLTER

Le Conseil communal de Woluwe-Saint-Pierre, en sa séance du 22 septembre 2015, a adopté à l’unanimité une motion concernant l’avenir de la Comédie Claude Volter. Cette dernière est en effet dans le collimateur du Conseil de l’Art dramatique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, qui en juillet dernier rendait un avis négatif concernant le renouvellement de son contrat-programme.

 

Le 17 juillet dernier, le Collège de Woluwe-Saint-Pierre apprenait à regret dans un courrier envoyé par la Ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles au Directeur de la Comédie Claude Volter que le Conseil de l’Art dramatique avait rendu un avis négatif quant à la reconnaissance et la poursuite de la subsidiation de la Comédie Volter. Cet avis préconise « la conclusion d’un dernier accord avec la direction pour accompagner l’arrêt du projet ». Dans ce même courrier et sur base de cet avis, la Ministre de la Culture annonce pour la Comédie Volter une diminution de subside pour l’année 2016 de 5% par rapport à celui de l’année précédente. La diminution du subside alors que la saison 2015-2016 est déjà finalisée et lancée place donc la Comédie Volter dans de grandes difficultés et risque de pénaliser sa bonne gestion.

 

L’avis rendu par le Conseil de l’Art dramatique n’est que très succinctement motivé : « la nature de l’infrastructure exploitée » et « l’histoire et la pratique de la compagnie » sont évoqués. La commune de Woluwe-Saint-Pierre conteste la pertinence de ces arguments et marque clairement son opposition à cet avis. En effet, la Comédie Volter rencontre de nombreux objectifs parmi les dix qui ont été fixés par la Ministre de la Culture dans sa « Note d’orientation pour une politique théâtrale renouvelée ». Les statistiques reprises dans le Focus Culture 2014 de la Fédération Wallonie-Bruxelles le démontrent bien. La Comédie Volter met en effet l’artiste au cœur de son projet puisque 50% de la masse salariale globale est consacrée à l’artistique ce qui place la Comédie Volter en 6e position sur les 34 institutions théâtrales. Elle fait également preuve d’une bonne gestion tout en proposant un tarif spectateur abordable : 25 € pour les adultes et 12 € pour les étudiants. Elle accueille aussi de jeunes créateurs. De plus, la Comédie Volter rencontre un grand succès. En 2014, elle a accueilli plus de 13.300 spectateurs et a donné plus de 150 représentations.

 

La Comédie Volter fut accueillie à Woluwe-Saint-Pierre à partir de 1971. Elle est reconnue par la Communauté française depuis 1973. La commune de Woluwe-Saint-Pierre lui a toujours apporté son soutien et a beaucoup investi dans ce théâtre dont l’ancrage local est profond. Des liens très forts se sont en effet tissés au fil des années entre son fondateur Claude Volter puis son successeur Michel de Warzée, et les nombreux spectateurs, issus tant du quartier du Chant d’Oiseau, que d’autres quartiers de la commune, de Bruxelles et de ses environs.

 

Par cette motion, la commune prône clairement le maintien d’un théâtre conventionné à Woluwe-Saint-Pierre et mandate le Bourgmestre, Benoit Cerexhe, et l’Echevine de la Culture francophone, Caroline Persoons, pour défendre auprès de la Ministre de la Culture la poursuite du projet culturel de la Comédie Volter et la reconnaissance de celui-ci par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle regrette par ailleurs que l’avis du Conseil de l’Art dramatique et le choix de la Ministre de le suivre aient été pris sans aucune consultation ou information de la commune. La commune réitère donc sa volonté de maintenir son investissement communal et souhaite également appuyer le renforcement des liens de collaboration entre la Comédie Volter et les associations culturelles francophones para-communales.

Retrouvez l’intégralité de la motion de soutien au théâtre Volter en cliquant sur

https://www.woluwe1150.be/media/documents/cc/FR/2015/MotionsCC22092015_Volter.pdf

 

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes pour formatter vos réactions:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>